Guide de survie

Ce matin, vers 6h, en prenant mon café j’ai rédigé un Guide de survie à l’attention de pioux et de notre fille au pair. C’est fou ce qu’on peut être plein de poésie et d’esprit après deux jours « enfant malade » à nettoyer derrière ses colocs. Et pas seulement le vomi et les mouchoirs usagés.

Il commençait par « si tu tiens à la vie et à tes loisirs, je te conseille Vivement de laisser la maison telle que je l’ai laissée avant d’aller me coucher » écrit en noir et en rouge. Dommage que je ne sois pas douée en dessin, j’y aurais sans doute ajouté des têtes de mort et des bombes. Des dessins de petite bonne femme hyper énervée.

J’ai cherché et je n’ai pas trouvé le livre de dessins japonais de Poupette. Il doit être dans sa chambre coincé entre une chaussette retournée et une Barbie chauve et à poils.

Alors oui, je sais, on est à mille lieux de l’éducation bienveillante, mais quand y’en a marre, y’en a marre !

J’ai expliqué gentiment, j’ai montré le chemin que devait prendre un pot de yaourt vide entre la table et la poubelle spéciale je tri mes déchets.

Mais la colère et la révolte de la serpillère gronde depuis trop longtemps. Devoir passer et repasser sans cesse derrière eux pour maintenir une ambiance propre et agréable, ça-me-gonfle. Passer mes jours de congé à jouer les femmes de ménage je n’en peux plus. Viva la revolucion !

Chaque pièce du rez-de-chaussée a été détaillée, passée en revue : l’entrée, le salon, la cuisine. A bas les verres qui trainent, le plan de travail qui sert de vestiaire, les feuilles et mottes de terre, et j’en passe.

Un guide qui met fin à mon esclavagisme.

Un guide de survie façon tutoriel pour apprendre (enfin) à mettre ses chaussons en rentrant. C’est un guide pour faire d’eux des adultes propres, responsables, leur montrer que si, putain ! ils sont capables de trouver le chemin du lave-vaisselle.

3 comments for “Guide de survie

  1. 12 octobre, 2017 at 5 h 46 min

    Désolée tu m’as fait trop rire ! J’adore te lire. Plus sérieusement courage, il y a des jours où comme tu dis c’est la révolution et ça fait du bien de mettre des mots sur ce malaise qui nous ronge. Des bisous

  2. Mme Statler
    19 octobre, 2017 at 16 h 23 min

    Depuis ils passent l’aspirateur à tour de rôle
    Et tu sais quoi? ils adorent ^^

  3. rock
    19 octobre, 2017 at 16 h 36 min

    Excellent ! Dès que les miens savent lire ( suis nulle en dessin aussi) je te pique ta révolution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *