La photo de famille

Ce matin les pioux se sont levés de bonne heure et de bonne humeur. Petit déjeuner de champion à base de brioche maison, d’œufs brouillés, de jambon et chocolat chaud.

Vêtements propres et repassés enfilés, coiffure épinglée et la sacro-sainte photo de rentrée des classes.

Nouvelle photo à ajouter à nos albums. Comprendre le disque dur externe de l’ordinateur dit familial.

Le week-end dernier Gérard a pris son courage à deux mains et à vider nos appareils photos, et les cartes mémoires qui vont avec. On était presque à jour. Tout était presque vidé et bien rangé. Enfin presque. Enfin rien depuis trop longtemps.

J’ai regardé nos photo de vacances, celles des pioux, de Gérard, de famille.

Peu de photos de nous quatre finalement. Ok je suis celle qui prend les photos, ceci explique cela. Et puis je ne me trouve jamais bien en photo, donc il m’arrive d’effacer celles qui Gérard arrive à prendre de moi.

Trop de profil, on voit mon nez moche. Quoique de face on le voit aussi beaucoup. Trop en contre plongé, le visage pend lamentablement. Je ne me voile pas face, je ne suis pas et ne serai jamais photogénique, j’opte pour les grimaces. La classe devant l’éternel c’est moi!

On a une tradition, la photo de famille de vacances. On a zappé celle de Marrakech. Il faudra que l’on y retourne.

La veille de notre départ, on s’est installé devant la piscine de la location, le soleil se couchait, on était bronzés, les enfants beaux comme des caramels salés-dorés.

Les premières étaient ratées. Une grimace, ben quoi? Un balai dans le décor, un coup de vent qui décoiffe, un retardateur qui ne tarde pas assez…

Et enfin LA photo. Parfaite.

Enfin presque. On a oublié que Bibou ne portait que son t-shirt….

Cette année sur la photo de famille on y verra de nos rires, de l’amour, de la complicité grandissante des pioux … et la lune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *