Rock and Roll

Je ne sais pas si c’est parce que j’ai assisté au spectacle de musique de Bibou, si c’est parce que je l’ai vu sur scène, mais la nuit dernière, entre deux ronflements de Gérard, j’ai fait un rêve superbe : j’étais une rockstar.

Alors oui un Monde sépare le djembé de la rock attitude, mais ceci doit expliquer cela.

Qu’il était beau mon fils sur scène. Qu’il a bien joué. Qu’il m’a semblé encore tout petit. J’ai presque réussi à retenir mes larmes.

Passé tout ce stress, on s’est endormi comme des masses, et c’est là que mon rêve intervient.

Avec Mysista et Mybro on était le groupe numéro un de tous les charts. Elle à la batterie, lui à la basse et moi à la guitare et au chant.

Des concerts à guichet fermé, une scénographie de folie. Des fans scandant nos prénoms. Mo-nique ! Mo-nique ! Mo-nique !!

U2 pouvait prendre sa retraite, Radiohead et Placebo ne nous arrivaient pas à la cheville.

LE groupe de rock je te dis.

On était invité à participer à tous les festivals, on était partout. Malgré tout, on restait sereins et la tête bien sur les épaules. Je me couchais toujours avant 22h00 – miracle morning, tout ça tout ça.

J’ai chantonné, fredonné toute la journée d’hier. Cela m’arrive souvent. La rock attitude tu l’as ou pas, même en tailleur pantalon quand tu pars en réunion.

J’ai continué de chanter en allant chercher mes pioux au périscolaire, et pendant leur spectacle de « cirque acrobatique » en direct du jardin.

J’ai chanté un peu plus fort du coup, un peu plus en yaourt aussi. A fond dans le personnage, air guitar à l’appui, jusqu’à ce que Bibou et Poupette me disent que je pouvais rentrer à la maison si je voulais parce que « tu casses un peu les oreilles là Maman ».

L’art de ruiner une carrière.

M’en fou je continuerai de chanter sous la douche d’abord.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *