Toilettes et indépendance

J’ai bien cru qu’on n’y arriverait jamais.

Bibou et sa couche c’était un peu comme Bonnie and Clyde, Poncho et Jon, Shirley et Dino.

A trois ans passé était accro à sa Pampers. Et à trois ans on est à mille lieux du mignon petit caca de nourrisson. Si tu vois ce que je veux dire…

Avec Lalalie on s’était mises d’accord : il était temps que Bibou devienne propre. J’avais encore en tête ses premiers moments sans couche.

C’était dit : je n’achèterais plus de couches dès que le paquet entamé serait terminé. On l’a toutes deux expliqué à Bibou. « D’accord il a répondu ».

Ouais attends ma caille, tu me dis d’accord et tu vas être propre c’est ça?

Et bien oui… Il a dit d’accord, et au bout de trois jours il était propre. Adieu la couche le jour. Adieu la couche la sieste. Adieu la couche la nuit.

Trois petites journées, autant d’accident et la propreté était acquise.

Ce qui est bien quand tu es maman, c’est que très vite tu comprends que ce n’est pas toi qui décide en réalité, mais bel et bien tes enfants.

Très rapidement il a laissé tomber le pot. C’est pour les bébés!

C’est désormais tout seul que Bibou va aux toilettes. Tout seul comme un grand. Il pense même à se laver les mains. La perfection!

Il faut juste que je lui rappelle que les lingettes nettoyantes ne nettoient pas les fesses…

2 comments for “Toilettes et indépendance

  1. 28 juillet, 2014 at 6 h 36 min

    Ben voilà, ça c’est fait !!
    Bravo Bibou !

  2. 28 juillet, 2014 at 8 h 30 min

    c’est impressionnant comme du jour au lendemain quand on n’y croit plus, qu’ils deviennent propre ! le petit dernier a eu du mal pour la nuit, et là ça y est , on lui a expliqué que ce n’était plus pensable, trop grand et hop propre, non mais j’te jure !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.